Champ de pieux Bach Dang

Champ de pieux Bach Dang

Le champ de pieux de Bach Dangbaiehalong-pieur-bach-dang.jpg

Le champ de pieux de Bach Dang est situé sur un terrain marécageux du village de Yen Giang, en bordure de la rivière Chanh, dans le district de Yen Hung.

Il a officiellement été reconnu comme lieu historique à l’occasion du 700e anniversaire commémorant la victoire de Bach Dang, le 22 mars 1988. Le champ de Bach Dang fut témoin des exploits du héros national du XIIIe siècle: Trân Hung Dao.

En 1288, après deux violentes offensives militaires (1258-1285), le chef mongol Kublai Khan décida d’attaquer le Nord du Vietnam pour une troisième fois; son armée, commandée par Thoat Hoan, comptait 300 000 hommes.

La cour du roi Trân opéra un repli stratégique destiné à épuiser les Mongols. Après quelques temps, affaiblis par la température et le manque de nourriture (le bateau de provisions avait été coulé par les troupes de Trân Khanh Du), les ennemis furent forcés de se retirer. Ayant prévu cette manœuvre, Trân Hung Dao, basé sur la rivière Bach Dang, avait planté des pieux de bois afin de freiner ce retrait.

Au 8e jour de la 3e lune, suivant l’ordre de Trân Hung Dao, quelques petits bateaux allèrent provoquer l’ennemi. Lorsque la marée se retira, les Mongols furent projetés contre les pieux de bois et  les troupes embusquées autour de la rivière se jetèrent sur eux, fermement décidées à se battre jusqu’à la victoire. En à peine plus d’une journée, les hommes de Trân Hung Dao avaient tué ou faits prisonniers les 300 000 ennemis, et plus de 400 navires de guerre avaient été détruits.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau