voyage vietnam

4 villes du Vietnam parmi les 25 destinations prisées

Hanoi, Hô Chi Minh-Ville, Hôi An et Ha Long figurent dans la liste des 25 destinations les plus populaires en Asie. Ces quatre villes ont reçu le prix «The Travelers’ Choice Destinations» 2013 par le site TripAdvisor.

La cérémonie en l’honneur des 25 destinations préférées en Asie choisies par TripAdvisor (www.tripadvisor.fr), le plus grand site internet de voyage au monde, a eu lieu mi-juin à Singapour. Il a sélectionné cette année 412 destinations dans 38 pays à travers le monde, en se basant sur les avis de ses lecteurs.

Les lauréats ont été déterminés en fonction de la popularité des destinations, en prenant en compte les lieux les plus cotés par les voyageurs. Dans cette liste de lauréats, quatre villes vietnamiennes (Hanoi, Hô Chi Minh-Ville, Hôi An et Ha Long) se classent respectivement 14e, 15e, 17e et 25e. «Le fait que quatre villes viet-namiennes soient présentes dans cette liste est impressionnant», a déclaré Robin Ingle, vice-présidente de TripAdvisor, lors de la cérémonie.

Hanoi parmi les dix villes les moins chères

L’Asie s’impose comme le continent le moins cher pour les touristes, et l’Europe comme le plus onéreux. Le site TripAdvisor a publié aussi une liste des villes les plus chères et les moins chères du monde pour les touristes. La capitale vietnamienne se classe 2e alors que Bangkok et Kuala Lumpur se trouvent respectivement au 6e et 7e places. Ce classement se base sur les dépenses : prix d’une nuit d’hôtel 4 étoiles pour deux personnes, cocktails, dîner et trajet aller-retour en taxi (6 km).

Assistant à la soirée de présentation des 25 meilleures destinations en Asie, beaucoup de touristes étrangers interrogés ont affirmé qu’ils vont programmer prochainement un voyage au Vietnam, avec Hanoi comme priorité. «J’aime cette ville, notamment sa culture», a confié l’Indonésien Shariff Tan, déjà venu une fois dans la capitale millénaire.

Pour sa part, la jeune Singapourienne Christina Angela Aureus compte mettre Hô Chi Minh-Ville et Hanoi sur la liste de ses prochaines destinations. «Je ne suis pas encore allée au Vietnam. Mais mes amis m’ont déjà parlé du pho et du café vietnamiens. Une fois sur place, je vais les essayer !», a-t-elle souligné, l’air décidé.

Le tourisme vietnamien exerce une grande attraction sur les étrangers. «Ce secteur a fait et est en train de faire des choses extraordinaires», a estimé la vice-présidente de TripAdvisor, Robin Ingle.

La péninsule de Son Trà, paradis aux portes d’une grande ville

La péninsule de Son Trà est considérée comme un cadeau de la nature. Elle ressemble à un immense mur protégeant la ville de Dà Nang (Centre) des tempêtes estivales. Elle a beaucoup à offrir au touriste de passage, dont ce rare cocktail de mer et forêt.

Située à 10 km au Nord-Est du centre de Dà Nang, la péninsule de Son Trà culmine à 690 m d'altitude. Elle ressemble à une sorte de champignon avec le mont Son Trà en guise de chapeau. 

La péninsule de Son Trà est une réserve naturelle où vivent une faune et une flore très abondantes. Une vieille forêt située à quelques encablures d’une grande ville, Dà Nang, c’est plutôt exceptionnel. Cette péninsule s’étend sur 4.439 ha, et sa largeur maximale est de 6 km. La forêt compte de nombreuses espèces de singes, de cerfs... dont 400 doucs (Pygathrix nemaeus) et bien d’autres animaux rares figurant dans le Livre rouge. Côté flore, 289 espèces végétales supérieures ont été recensées, certaines endémiques de l’Indochine. 

L’originalité de la péninsule de Son Trà, c’est cette forêt jouxtant de belles plages - Tiên Sa, Da Den, Rang, But, Xêp, Da, Nam, Bac, Con, Trem. 

Selon une légende locale, les fées ont choisi les dunes de cette péninsule comme lieu de descente en ce bas monde. Elles y ont chanté, dansé et joué aux échecs. C’est pourquoi, Son Trà a comme autre nom «Tiên Sa» (Fées en ce bas monde). 

Farniente, écotourisme et tourisme spirituel 

Depuis le sommet du mont Son Trà, les visiteurs embrassent d’un regard toute la ville de Dà Nang. Ils ont l’embarras du choix en terme de lieux de villégiature, les plus cotés étant Bai Rang, Bai But, Dông Duong. Bronzer, marcher en forêt, nager, plonger à la découverte des coraux, toutes sortes de distractions sont possibles... 

Différentes sortes de mets populaires épicés typiques de la région Centre sont à leur disposition. Ils peuvent même faire griller eux-mêmes les poissons et crevettes qu’ils ont pêchés. Et après ça, rien de mieux qu’une sieste dans les cabanons de bord de mer ou à même le sable. 

Un lieu qui mérite aussi le détour est la pagode de Linh Ung. Perchée sur le flanc du Mont de l'Eau (Thuy Son), du côté de la mer, elle a été construite sous le règne du roi Gia Long. En 1970, les bouddhistes ont contribué à sa reconstruction. À l’intérieur, se trouvent des statues en marbre blanc. À droite de la pagode, c’est la Vue de la Mer (Vong Hai Dai). De cette terrasse, on a un coup d’œil imprenable sur la mer qui s’étend à l’infini. Derrière la pagode se cache la grotte Tang Cho dont la beauté est rehaussée par la lumière du jour qui entre de biais.

La pagode de Linh Ung est considérée comme un protecteur de la ville contre les calamités naturelles ainsi que des pêcheurs en mer. Elle est célèbre pour sa statue de Bouddha de 67 m de haut, la plus haute du pays, visible à des kilomètres à la ronde.